Skip to content

Aides à l’embauche de jeunes et d’alternants prolongées

Apprentissages et alternances Pour les aides à l’apprentissage et aux contrats de professionnalisation (8000€ pour un majeur et 5000€ pour un mineur), il est prévu de les prolonger en l’état jusqu’à fin 2021. Il était envisagé d’exclure les alternants au niveau bac +5 et de réduire le montant de l’aide à 4000€ pour les entreprises de plus de 250 salariés à partir de mai. Finalement, le gouvernement a préféré maintenir les aides au recrutement d’alternants dans les mêmes conditions jusqu’à la fin de l’année. C’est plus de 500 000 contrats d’apprentissage qui ont été signés durant l’année 2020. En étendant l’aide sur toute l’année 2021, le gouvernement montre son envie de continuer sur cette voie. https://www.youtube.com/watch?v=lkeDLHK-g14 Aide à l’embauche des jeunes de moins de 26 ans L’aide exceptionnelle à l’embauche de jeunes de moins de 26 ans pour les entreprises, mise en place cet été, avait déjà été prolongée jusqu’à

En 2020, le nombre d’alternants a bondi de +40% ! Explications sur cette tendance.

2020 aura été une année bien maussade sur un très large panel d’aspects, mais pas pour l’alternance ! Et c’est le secteur privé qui se trouve en pôle position du nombre de contrats d’alternance, qui ont connu un regain de 40% ! Un nouveau record a ainsi été franchi, porté par un contexte économique, sanitaire mais aussi social inédit. Pourquoi un tel engouement pour ce type de formation ? A la fois du point de vue des apprenants comme des entreprises ? On a mené notre petite enquête ! Petit point sur l’alternance Un contrat en alternance fonctionne sur deux plans : un apprentissage théorique et une pratique en entreprise. La combinaison de ces deux milieux en fait un moyen privilégié pour apprendre de nouvelles compétences et avoir déjà un pied dans le monde du travail. Il existe sous plusieurs formes : Le contrat d’apprentissage : il se conclut entre un employeur et un salarié et vise à
reforme formation

Plan de relance : 15,55 Mds pour l’emploi et la formation

Le 3 septembre 2020, le gouvernement a présenté « France Relance », le plan de relance français doté de plus de 100 milliards d’euros. Au sein du volet « Cohésion », figurent les mesures axées sur la sauvegarde de l’emploi, les jeunes, le handicap et la formation professionnelle dotées de plus 15 milliards d’euros. https://www.youtube.com/watch?v=mKhOnM8Wn8A Autres actualités En 2020, le nombre d’alternants a bondi de +40% ! Explications sur cette tendance. Posted by Mélanie Leman31 mars 2021Comments: 02020 aura été une années bien maussade sur un très large panel d’aspect, mais pas pour l’alternance ! Et c’est le…Lire la suite Six mois de plus pour inscrire les droits acquis au titre du DIF Posted by Mélanie Leman30 mars 2021Comments: 0Ce qui va changer d’ici 2021Les salariés auront jusqu’au 30 juin 2021 pour basculer sur leur compte personnel de formation…Lire la suite Plan de relance : 15,55 Mds pour l’emploi et la

Actualités de la formation professionnelle

L’apprentissage fer de lance de l’insertion des Jeunes Dans un rapport intitulé « L’accès des jeunes à l’emploi », la Cour des comptes dresse un tableau alarmant de la situation des jeunes sur le marché du travail. Elle y souligne que le taux de chômage des 16-25 ans est deux fois plus élevé que celui de la population générale. En effet, leur taux d’activité est sensiblement inférieur à celui des autres jeunes Européens. La Cour des comptes rappelle que la situation des jeunes constitue “une priorité politique”.

Formulaire de contact